Environnement de la commune

EnvironnementCommunePoster

Nyons se situe au cœur de la Drôme Provençale entre Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte-d’Azur, c’est le bourg centre du Nyonsais-Baronnies.

Ville médiévale au pied d’un piton rocheux, tout près du Mont-Ventoux, elle est environnée de moyennes montagnes (Angèle, Essaillon, Garde Grosse, Saint-Jaume et Vaux).

 

Un climat réputé dans toute la France
Altitude de 270 m, insolation annuelle de 2 752 heures, température annuelle moyenne maximale de 19,70°C et minimale de 5,8°C, l’enneigement y est presque inconnu et le brouillard inexistant.
Toutes ces caractéristiques ont valu à la ville le surnom de « Petit Nice ».

Grâce à son environnement montagneux, Nyons est abrité du mistral et jouit d’un microclimat qui s’observe sur la végétation de type méditerranéen : oliviers, lauriers roses, lavandes, thym, figuiers, romarins, mimosas…

Une spécificité locale : le Pontias ! Un vent qui souffle régulièrement de 10 heures du soir à 10 heures du matin. Ce vent, froid l’hiver mais rafraîchissant l’été, permet à la ville de bénéficier d'une pureté de l'air exceptionnelle particulièrement recommandée pour les personnes qui souffrent de déficiences respiratoires. Cela a permis l'installation de l'Atrir, clinique spécialisée pour les insuffisances respiratoires.

Nyons c’est... 90% d’espaces naturels

  • 3 ZNIEFF (Zone d’Intérêt Ecologique Floristique et Faunistique)
  • 2/3 du territoire communal classé en zone AOC Côte du Rhône et 100% en zone AOC Olive de Nyons
  • 75 000 m² d’espaces verts


Située entre des contreforts calcaires alpins et une zone collinaire, Nyons est au point de rencontre de la vallée et de la plaine. Le site bénéficie d’un climat méridional à fort caractère méditerranéen.
Le climat local est caractérisé par un important taux d’ensoleillement, une siccité de l’air et des hivers très doux.
Protégé du Mistral, Nyons bénéficie de la présence du Pontias, vent d’est d’origine alpestre, qui contribue à la pureté de l’air en toute saison. Cette position, en retrait de la vallée du Rhône, met la cité hors des pollutions industrielles et des nappes de brouillard.

Différents milieux naturels très contrastés sont présents sur la commune de Nyons.

De plus, plusieurs Zones Naturelles d’Intérêt faunistique et floristique (ZNIEFF) y sont répertoriées :

  • La colline du Devès, la montagne de Vaux et celle de Garde Grosse (versant sud) abritent des espèces animales ou végétales protégées (riche colonie d’espèces végétales méditerranéennes);
  • Les collines du Nyonsais regorgent de formations végétales méditerranéennes des Baronnies à fort intérêt biogéographique ;
  • Les landes, garrigues, maquis et friches constituent un intérêt ornithologique et herpétologique (reptiles).


Les éléments de la forêt méditerranéenne sont d'une valeur écologique certaine qui impactent fortement sur la qualité du paysage et de l’environnement.
Une flore très riche et contrastée due à l’orientation (adret et ubac) et à la nature du sol, compose le décor végétal nyonsais :

  • Chênaie verte, laurier jasmin, ou chèvrefeuille sont très courants ;
  • Oliviers et vignes couvrent l’essentiel des zones cultivées ;
  • Certaines espèces montagnardes (au dessus de 500m) comme la digitale jaune ou l’astragale sont également présentes ;
  • Enfin, quelques plantes rares : le genévrier de phénière et le petit houx font également partie des espèces que l’on peut rencontrer.

En tout, 220 espèces végétales (réparties en 49 familles) plus ou moins abondantes ont été observées.
En comparaison avec la flore, la faune est plus ordinaire : il s’agit principalement de lapins, de sangliers, de chevreuils et de cerfs.
Quelques colonies de castors vivent le long de l’Eygues. On observe également de nombreuses espèces de couleuvres, de vipères ou de salamandres.

Les classements AOC
1426 hectares du territoire communal (plus des 2/3 de la superficie de la commune) sont classés en zone AOC
Côtes du Rhône (collines et parties basses des pentes) et Côtes du Rhône Villages. Une grande partie du territoire de la commune est classée en zone AOC « Olives de Nyons ».
L’environnement a été particulièrement protégé par la mise en place de ces périmètres AOC, en particulier pour l’olive.
Autant que possible, l’environnement urbain tente de répondre à cette qualité d’environnement naturel.

Le classement Natura 2000
Avec la constitution du réseau Natura 2000, l’Europe a défini un ambitieux réseau de sites écologiques ayant pour objectifs de préserver la diversité biologique et valoriser le patrimoine naturel de nos territoires.

Le maillage de sites s’étend sur toute l’Europe de façon à rendre cohérente cette initiative de préservation des espèces et des habitats naturels.

Pour Nyons, les sites classés d’intérêt communautaire sont les rives de l’Eygues.

L’alimentation de la ville en eau potable
La ville de Nyons a renouvelé la gestion de son service d’eau potable à Véolia Eau par délégation de service en date du 1er janvier 2006.
Les trois ressources qui alimentent Nyons sont :

  • La source de Sauve (avant 1900)
  • Le puits des Laurons (vers 1970)
  • Le forage de la base ludique Nyonsoleïado (2004)

Ces ressources en eau sont toutes d’origine souterraine.

Avant sa distribution à la population, elle est stérilisée au chlore gazeux.
La capacité de production est de 3500 m³ par jour au maximum.
Pour assurer la sécurité des approvisionnements, l’interconnexion des réseaux avec le SIVU du Rieu fait partie des dispositions mises en œuvre.

Les unités de captage de la source de Sauve et du puits des Laurons sont accompagnées d’un arrêté préfectoral qui institue les périmètres de protection ainsi que le récépissé de dépôt des servitudes à la conservation des hypothèques.
L’information du public est assurée par les bilans qualité d’eau DDASS, par le rapport annuel du délégataire, par les bulletins municipaux et le compte rendu des conseils municipaux.


En savoir plus sur les projets environnementaux.

Météo Nyons © meteocity.com

Recherchez dans le site

Newsletters