Sécurité Il y a 82 jours
Retour

Avec une centaine de décès en France chaque année et environ 4000 intoxications, le monoxyde de carbone de carbone (CO) est la première cause de mortalité accidentelle par toxique en France.
En 2017, en Auvergne-Rhône-Alpes, sur les 154 épisodes d'intoxications au CO rapportés au système de surveillance, 129 ont été inclus, dont 4 suicides. Ces épisodes ont impliqué 511 personnes dont 297 cas d'intoxication au CO après enquête médicale. Cinq décès ont été déclarés en 2017.

Ces intoxications surviennent principalement durant la période de chauffage et sont le plus souvent

  • à un mauvais fonctionnement d'un appareil de combustion (chaudière, cuisinière ... ) ;
  • à un mauvais entretien des conduits d'évacuation des fumées;
  • à un manque de ventilation ou à l'obstruction des grilles d'aération;
  • à l'usage prolongé d'appareils de chauffage d'appoint;
  • à l'utilisation, à l'intérieur de locaux, de groupes électrogènes, de braséro, de barbecue, ou d'outils à moteur thermique (cireuse, ponceuse, tronçonneuse ... )

L'information de la population est essentielle pour éviter ces intoxications.


Les conseils

Pour limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone au domicile, il convient de :

  • avant chaque hiver, faire systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude et les conduits de fumée par un professionnel qualifié;
  • tous les jours, aérer au moins dix minutes, maintenir les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et ne jamais boucher les entrées et sorties d’air;
  • respecter les consignes d’utilisation des appareils à combustion : ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu;
  • placer impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments ; ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue, etc.
Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.